Journée Nationale des DYS

Date : 7 octobre 2017
Lieu : Hôtel de Région (Lyon 2) – 1 esplanade François Mitterrand, 69002 Lyon

 

Souvent pris à la légère et considérés comme un phénomène de mode, les troubles DYS impactent pourtant la vie de plus de 10% de la population. Chacun peut agir, à son niveau, pour permettre aux personnes DYS de s’épanouir et d’accéder aux savoirs, au monde professionnel et aux loisirs. Nous devons tous être concernés. On distingue 4 grandes familles de DYS : le langage oral (DYSphasie), le langage écrit (DYSlexie), la coordination motrice (DYSpraxie), le raisonnement logicomathématique (DYScalculie) souvent accompagnés de troubles secondaires (DYSorthographie, DYSgraphie) et /ou d’un Trouble Déficit de l’Attention avec ou sans Hyperactivité (TDAH) et /ou d’un Haut Potentiel Intellectuel. Les répercussions de ces troubles peuvent être très pénalisantes durant les apprentissages scolaires ou universitaires, lors de l’entrée dans la vie active, le maintien dans l’emploi ainsi que dans les relations sociales, si l’environnement dans lequel évolue la personne dys manque d’informations sur les actions de compensation. Devant la méconnaissance de la société sur le sujet des troubles DYS et des problématiques associées, des bénévoles de différentes associations de familles DYS, engagés dans l’organisation des JND, décidèrent de se regrouper sous une identité juridique commune : l’association DYStinguonsnous (née le 17 novembre 2015).

Au fil de cinq interventions clinico-théoriques, nous essaierons de comprendre les adaptions nécessaires dans le soin avec des personnes de cultures et de croyances diverses. Ces ajustements s’imposent sur le plan relationnel comme sur le plan des propositions thérapeutiques mais aussi pour la compréhension des problématiques psycho-corporelles.
Il s’agit de considérer le patient, le sujet, que l’on rencontre dans sa globalité, comme nous le ferions avec tous les patients, afin de l’accompagner optimalement. De là découle la nécessité d’être formé aux questions de la transculturalité. Ces connaissances permettent de mieux comprendre les symptômes des patients, de leur proposer un projet thérapeutique plus adapté, de favoriser la relation thérapeutique, de les accompagner vers un mieux-être plus rapidement.
C’est en alliant des apports théorico-cliniques, autour de conférences et de temps d’échanges, que nos intervenants vous feront découvrir ce thème.
Deux ateliers de pratiques corporelles vous seront également proposés par deux danseuses professionnelles. 

 

TARIFS :
– 15€ étudiants
– 30€ professionnels

CONTACT : congres.anep@gmail.com

Programme